On le sait, la consommation d’énergie est différente qu’il s’agisse de celle d’un bien rénové, bien isolé et celle d’une maison ancienne. De nouvelles normes énergétiques ont fait leur apparition depuis quelques années. L’Etat souhaite d’ailleurs inciter les habitants à entreprendre des travaux de rénovation pour lutter contre la surconsommation et les dépenses énergétiques. Etre éco-responsable passe aussi par cette démarche. On vous dit tout sur les travaux de rénovation à entreprendre.

La rénovation d’intérieur

 

Multiples sont les travaux de rénovation que l’on peut effectuer dans un logement pour le rendre moins énergivore. En voici la liste non exhaustive :

 

  • isolation des toits,
  • isolation des planchers,
  • isolation des fenêtres,
  • isolation des combles,
  • isolation des murs,
  • isolation par l’extérieur,
  • la ventilation,
  • le système de chauffage,
  • le choix de matériaux performants……….

Les effets de la rénovation sur la consommation d’énergie

 

La consommation énergétique représente 9 % des dépenses d’un ménage. Au-delà des gestes simples et quotidiens que l’on peut effectuer chez soi (éteindre les lumières, acheter des ampoules basse-consommation, entretenir ses radiateurs, fermer ses compteurs lors d’un départ…), il faut savoir que les travaux de rénovation sont un excellent moyen pour diminuer sa consommation d’énergie.

 

Dans le cas de la rénovation donc, il est à noter que l’isolation est le premier critère d’efficacité énergétique dans un logement. Pour savoir quels travaux sont nécessaires dans votre logement, vous pouvez effectuer un bilan de la performance de la calorifugation.

Parfois, la pose de double ou triple-vitrage, changer les joints défectueux ou abimés des fenêtres suffit à éviter les déperditions de chaleur.

Néanmoins et comme c’est plus souvent le cas et notamment en ce qui concerne les logements datant d’avant 1975, il faut envisager des travaux sur le long-terme.

 

L’isolation des murs, des sols, du toit (30% de déperdition calorifique) ajoutée à un système de chauffage récent et peu gourmand en énergie permet de restreindre les dépenses énergétiques et de faire des économies sur la facture.

 

Nota Bene : en complément d’une bonne isolation, il est important de choisir le fournisseur d’énergie le plus adapté à vos besoins énergétiques (électroménager, électricité, gaz…) ainsi que la bonne option. L’option heures creuses / heures pleines par exemple, vous permet d’économiser sur le prix du kWh 8h par jour. Si comme nous vous êtes localisés dans le Sud-Ouest, vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur ce site : https://www.agence-electricite-france.fr/edf/toulouse-31/

 

Les aides de l’Etat

 

Soucieux de l’environnement, l’Etat met à disposition en 2017 plusieurs aides pour financer vos travaux de rénovation. D’ici 2020, l’objectif des Pouvoirs publics est de réduire de 38% la consommation d’énergie des bâtiments existants.

Voici la liste des aides au financement des travaux de rénovation énergétique :

 

  • Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) qui vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% du montant des dépenses éligibles.
  • L’éco-prêt à taux zéro qui concerne les propriétaires ou les bailleurs. Il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressource. Le montant maximal par logement s’échelonne de 20 000 € à 30 000 € selon le type de rénovation envisagé.
  • la TVA à taux réduit à 5,5% qui s’applique sur les travaux d’amélioration de la qualité énergétique des locaux,
  • La prime Energie ou encore la CEE (Certificat d’Economie d’Energie) qui est une aide dont le montant est proportionnel aux économies d’énergie réalisées grâce aux travaux,
  • Le programme “Habiter Mieux” de l’Anah qui propose une aide de 35% à 50% sur les dépenses liées aux travaux d’amélioration,
  • Le chèque énergie qui vient en aide aux personnes en situation de précarité énergétique. Elle permet à la fois de payer des factures de gaz et d’électricité, mais peut aussi financer une partie des travaux d’économie d’énergie

 

Renseignez vous pour savoir de quelle aide vous pouvez bénéficier, sur quel bien et concernant quels travaux exactement.